Sandrine Fourgnaud : “A travers ma certification PULSIONS, j’avais envie d’avoir mon propre outil, de pouvoir proposer ce type de méthode en totale autonomie.”

Formatrice, consultante experte en ressources humaines et management d’équipe à destination des dirigeants, cadres, managers et responsables RH dans le domaine de la santé, Sandrine Fourgnaud est certifiée PULSIONS depuis avril 2021. Par ailleurs coach certifiée, praticienne PNL, et spécialiste de la communication non violente et non verbale, elle utilise désormais PULSIONS comme point de départ à tous ses accompagnements.

Quel est votre parcours professionnel?

J’évolue dans le domaine des RH depuis une vingtaine d’années. Il y a environ 10 ans, je me suis spécialisée dans le secteur du médical. J’ai occupé divers postes à responsabilité, notamment dans une PME suisse spécialisée dans les services de ressources humaines et aide à la personne, au sein de laquelle j’ai été directrice d’agence et directrice de projets. Tout au long de ce parcours, je me suis formée à un certain nombre de techniques. Je suis coach certifiée, praticienne PNL spécialiste de la communication non violente et du langage non verbale.

Ma mission est de soutenir les dirigeants, cadres, responsables à atteindre la performance avec leurs équipes en m’appuyant sur la formation, le coaching et le consulting. Je peux aussi intervenir de manière plus individuelle dans le cadre de coaching de carrière pour des reconversions ou des réorientations professionnelles. Pour cela, cela me paraissait essentiel d’avoir un outil comme le test psychométrique PULSIONS à ma disposition, pour pouvoir agrémenter tous mes services.

Comment-avez-vous fait la connaissance de PULSIONS?

En 2019, j’ai suivi une formation, un CAS en gestion de PME. Dans le cadre de ces cours, nous avions une présentation de PULSIONS par Daniel Schmid, le fondateur de la méthode. Nous avions l’opportunité de passer le test puis de suivre une journée complète avec lui pour le rendu. Il nous a démontré la pertinence de ce test pour accompagner des équipes ou des personnes en individuel. J’ai moi-même fait le test et en ai eu la restitution, ce qui m’a montré sa puissance. Et puis Catherine Monnin, qui est aussi certifiée et qui dirige ce CAS, m’a aussi bien motivée à en savoir plus.

Quelle impression avez-vous ressenti lors de votre propre test?

J’ai trouvé que le déroulement du test est très simple, très rapide, on peut faire ça en ligne au moment qui nous convient. Au niveau des questions, je me suis prêtée au jeu de répondre sans vraiment réfléchir et de manière spontanée. J’ai trouvé que c’était pratique, facile et rapide. J’ai trouvé l’analyse très pertinente, très précise et vraiment approfondie. On a vraiment un résultat qui est sur plusieurs pages, avec des explications avec des conclusions qui répondaient à 99% à ma manière de fonctionner. C’était très réaliste.

Quelle est, à votre avis, ce qui fait la singularité de PULSIONS par rapport à d’autres méthodes?

L’efficacité, la précision dans la restitution, notamment au niveau des mots. C’est très concret. Après avoir fait plusieurs restitutions, c’est ce qui ressort des discussions, c’est une analyse vraiment concrète, précise, très efficace. Un test qui serait basé sur la personnalité ne serait pas adapté à mon travail. Cela peut toucher l’identité de la personne, il faut faire attention, c’est sensible. Je pense que manier ce genre d’outils demande des compétences plus spécifiques, de thérapeute ou autres. Avec PULSIONS, on est dans le comportement, dans des manières de faire situationnelles. Et c’est ce qui rend les résultats efficaces, sans jamais être dans le jugement.

Dans quelles situations utilisez-vous PULSIONS?

Dans le coaching de carrière, qui démarre toujours par le test. C’est un point de départ important pour identifier un certain nombre d’éléments avec la personne.

Auprès des responsables RH ou des dirigeants pour démarrer des coachings avec leurs collaborateurs et collaboratrices. Par exemple pour des coachings d’évolution en interne pour s’assurer que la personne sera sur le bon poste. Un exemple d’un accompagnement récent : une cadre, adjointe cheffe de bloc qui va passer cheffe de bloc. Il a fallu évaluer la manière dont elle fonctionne dans son poste actuel et dont elle va évoluer après dans ses nouvelles fonctions managériales. C’est un point de départ pour démarrer un accompagnement ou de la formation. Je l’utilise aussi quand il s’agit de finaliser un recrutement. Je pratique aussi l’auto-évaluation, où on part sur une matrice vierge PULSIONS et qu’on compare ensuite avec les résultats du test. C’est intéressant de voir la manière dont la personne se perçoit.

J’ai aussi envie d’ouvrir sur d’autres choses dans le futur, avec des groupes pourquoi pas…

Pourquoi avez-vous eu envie de vous certifier PULSIONS?

Je faisais passer des tests par d’autres confrères, à travers d’autres méthodes. A travers ma certification PULSIONS, j’avais envie d’avoir mon propre outil, de pouvoir proposer ce type de méthode en totale autonomie pour être le point de départ pour mes accompagnements de groupe ou individuels. C’est aussi un gage de crédibilité notamment pour le coaching de carrière, cela donne une base tangible vis-à-vis des clients. Cela me crédibilise moi mais aussi la profession de coach. C’est un point d’entrée chez les clients aussi.

Comment cela se passe-t-il concrètement?

J’avais déjà décidé de me certifier en fin d’année dernière. Et je le suis depuis avril 2021.

La formation se déroule sur 3 jours. Pour moi, cela s’est passé en individuel avec Daniel Schmid, ce que j’ai perçu comme un avantage, car on a pu vraiment aller au fond des choses, dans l’analyse de vrais tests PULSIONS qu’on étudie ensemble. Ça permet d’aller plus en profondeur, d’avoir des échanges très pointus. Peut-être qu’en groupe, c’est intéressant aussi d’avoir l’aspect collégial, collaboratif…

Daniel utilise énormément d’exemples concrets, c’est très vivant: c’est une formation très interactive. A l’issue de cette dernière journée, il y a un test d’évaluation sur nos connaissances sur la méthode qui permet d’obtenir ou non la certification. Depuis, j’ai fait une dizaine de tests. C’est comme tout, il faut garder une certaine régularité dans la pratique, acquérir de l’expérience pour faire des restitutions qui soient plus fluides, plus efficaces. Pour s’enrichir des expériences que l’on a avec les personnes qui vont nous poser des questions, nous interpeller…

Comment les personnes perçoivent ce test?

Il y a des sentiments différents par rapport à cela selon la personnalité. Certains ont un peu peur parce qu’ils craignent d’être jugés, d’autres sont naturellement curieux. Il faut qu’en amont le dialogue soit présent. Mais, en général, à la restitution, il y a toujours un effet waouh… Les gens sont souvent bluffés. Je me souviens à ce sujet d’une anecdote d’une personne à qui j’ai fait passer le test. Avant le test, elle était un peu dans la peur, voire la contestation de devoir répondre au questionnaire. A la restitution, il est ressorti qu’elle avait comme Pulsion fondamentale la Sécurité, d’où sa réaction: elle se sentait en fait complètement “désécurisée” par cette situation. Ce dont nous avons pu parler ensemble.

C’est quelque chose de très intéressant à observer! Plus on pratique PULSIONS, plus on se rend compte de son effet loupe !