“PULSIONS peut être le déclencheur d’une discussion ouverte et d’un dialogue très constructif”

Lorsque Daniel Vazquez, qui dirige l’entreprise genevoise MSE Personnel Services SA, a découvert PULSIONS, il a immédiatement été persuadé de son intérêt. Et c’est à Faten Hamouda, chargée de recrutement, qu’il a proposé de se certifier pour mettre la méthode en pratique. Interview croisée d’un chef d’entreprise convaincu et d’une toute nouvelle certifiée très motivée!

Quelle est la raison d’être  de MSE Personnel Services SA ?

Daniel Vazquez Cela fait plus de 30 ans que nous sommes présents à Genève dans le domaine du recrutement, et plus de 25 ans que nous sommes spécialistes dans l’horlogerie. Nous accompagnons les acteurs de la place, à travers des valeurs qui nous sont chères et qui ne sont pas négociables. L’humain est au centre de notre activité et nous attachons une énorme importance à la notion d’accompagnement. Toutes les personnes qui travaillent avec nous, nous les accompagnons dans leur parcours, en leur proposant, par exemple, des formations pour leur permettre d’évoluer et de se développer personnellement et professionnellement. Et ce, pour répondre au mieux aux besoins de nos clients chez qui ils sont, ou seront, délégués.

Nous sommes six collaborateurs à Genève et nous avons le projet d’ouvrir une succursale à Neuchâtel pour 2022. L’idée est de devenir LE référent dans le milieu de l’horlogerie. Pas seulement à Genève, mais dans toute la Suisse romande.

Quels sont vos partenaires ?

DV Nous travaillons avec les services de ressources humaines pour des grandes, moyennes ou petites entreprises du secteur de l’horlogerie pour leur proposer des profils dans tous types de métiers.

Comment avez-vous connu PULSIONS ?

DV J’ai repris la direction de MSE Personnel l’année dernière et dans ce cadre-là, j’ai décidé de suivre un CAS en gestion de PME à Genève au premier semestre 2021. On a démarré par une journée avec Daniel Schmid, le fondateur de la méthode. Je ne connaissais pas du tout cet outil, mais il a tout de suite fait écho en moi, le parallèle avec mon activité était évident. En faisant moi-même le test, j’ai tout de suite perçu cette dimension où l’on se reconnait parfaitement dans l’analyse qui est faite et la manière de fonctionner. J’ai apprécié le fait que cela ne soit pas une analyse de personnalité mais que ce qui ressort soit le reflet de notre comportement selon les situations. Nous étions une quinzaine de personnes lors de ce cours et l’effet miroir a été ressenti par tout le monde, cela correspondait vraiment à la réalité pour l’ensemble des personnes présentes. Je me suis dit que c’était un outil très puissant, avec lequel il y avait sans aucun doute des choses à faire. J’ai réfléchi à la manière dont je pourrais l’intégrer. Et comme j’ai la chance d’avoir Faten dans mon équipe qui est psychologue du travail, j’ai jugé que c’était la bonne personne à certifier. Faten s’est formée début août donc l’utilisation de PULSIONS n’est pas encore figée dans notre fonctionnement. On est encore dans une phase de réflexion car ce n’est pas notre cœur de métier de faire de l’assessment. Notre réflexion progresse à ce niveau-là.

Comment allez-vous utiliser PULSIONS ?

DV Alors la première chose à laquelle j’ai pensé, et que nous avons faite, c’est faire passer le test à l’ensemble de notre équipe. Cela nous a permis de partager le profil de chacun, pour mieux se connaitre et s’adapter afin d’apporter plus de cohésion dans notre équipe. Cette première utilisation en interne va déjà nous être très utile pour définir les appétences, en fonction des pulsions fondamentales de chacun. Il est évident aussi que PULSIONS va être une étape incontournable à l’engagement de tout nouveau collaborateur interne. C’est un outil de prise à la décision qui s’avère très intéressant en cas d’hésitation entre deux ou trois candidats par exemple. Il peut vraiment être décisif dans la sélection finale.

Par rapport à votre activité, en quoi peut-il vous être utile?

DV Aujourd’hui, on est dans un marché de l’emploi où l’on recherche d’avantage une certaine capacité à s’adapter et à évoluer, plutôt que des compétences précises. Le monde évolue et tout va de plus en plus vite. On recherche donc des profils avec de fortes capacités et envies d’apprentissage et qui font preuve de motivation dans la mise en place d’un projet professionnel. Dans cette dynamique, cela peut être extraordinaire de les accompagner avec PULSIONS. Cet outil est tellement dans l’air du temps par rapport aux demandes de nos clients, dans la recherche de soft skills, que c’est un vrai plus pour nous d’en disposer. Nous pourrions à travers de la méthode PULSIONS imaginer étoffer l’éventail de nos prestations auprès de nos partenaires. .

Mais, qu’est-ce qui vous a tant plu dans cette méthode?

DV Lorsque j’ai moi-même fait le test, cela m’a presque fait rire car c’était une évidence! Ma pulsion fondamentale est la Liberté, dans le Bleu. Et cela ne pouvait pas en être autrement car j’ai toujours fonctionné comme cela. Quand j’ai commencé à discuter de PULSIONS avec mes collègues et mon entourage, personne n’a été surpris de mon résultat. J’aime prendre du plaisir dans ce que je fais, avec un esprit de légèreté tout en étant sérieux, un besoin d’évoluer dans un cadre qui ne soit pas trop rigide… C’est la manière dont je fonctionne. J’agis naturellement avec cette pulsion fondamentale comme ligne directrice depuis des années et sans le savoir. La chronologie de toutes les autres pulsions était aussi parfaitement cohérente. PULSIONS permet de vraiment mieux se connaître, tant dans la vie privée que personnelle. C’est un outil passionnant.

Et par rapport aux autres tests que vous avez pu connaître?

DV Je trouve que les tests de personnalité tels que j’ai pu les faire lors de mon parcours professionnel sont toujours un peu intrusifs. Je crois que vouloir débattre en équipe sur la base de ce type de tests de personnalité serait très compliqué. Avec PULSIONS, il n’y a pas de positif ou de négatif, juste une mise en lumière de la manière dont on se comporte.

Avez-vous eu envie de vous certifier?

DV Je vais certainement le faire à un moment ou à un autre. Ça m’intéresse d’approfondir les choses. Mais je dois dire que quand j’ai découvert la méthode, le profil de Faten, avec son parcours de psychologue du travail, m’a paru le plus adapté. Je me suis dit que ça allait lui parler, l’intéresser, qu’elle allait s’éclater! Il y a aussi une dimension de crédibilité qui me paraissait évidente par rapport à son profil.

Faten, vous êtes chargée de recrutement dans l’entreprise depuis 2019, comment Daniel vous a présenté PULSIONS?

Faten Hamouda Il revenait de ses cours de CAS et nous racontait ce qu’il y faisait. Dès la première semaine, il nous a parlé de PULSIONS en termes assez élogieux, et de la manière dont son profil s’était imposé comme une évidence. Tout cela a vite fait écho en moi. Quand il m’a proposé de me former à la méthode, je l’ai pris comme un petit challenge à relever. Même si je n’en n’avais jamais fait passer moi-même, j’ai eu connaissance de certains tests de personnalité. Je me rends compte que ce type de tests n’est pas forcément adapté à toutes les situations, toutes les entreprises, pour ce côté intrusif justement, cet aspect jugement de valeur. J’aime cette absence de jugement qui règne dans PULSIONS et qui permet aux entreprises et aux collaborateurs ou aux candidats de se retrouver, de dialoguer dans le meilleur environnement possible.

Quand est venue l’idée de certifier Faten?

DV Assez vite, j’ai eu une petite période de réflexion sur l’utilité que l’entreprise pourrait en avoir, on a eu quelques discussions informelles d’abord tout en se disant que ça n’était pas une urgence absolue, puis très vite on s’est dit: «On va le faire!»

Comment cela s’est passé?

FH La certification se déroule sur 3 journées de formations. Avant de débuter nous avons tous dû répondre au questionnaire PULSIONS afin d’établir notre profil. Lors des deux premières journées nous évoquons les bases de l’outil et procédons à notre propre analyse de notre profil. C’était très enrichissant de pouvoir échanger et analyser nos profils avec les autres personnes présentes à la formation. Lors de la troisième journée, qui se déroule environ un mois plus tard, on doit à notre tour restituer trois questionnaires qui ont été mis à notre disposition. Nous échangeons autour du travail qui a été fait et l’après-midi, nous passons l’examen final. J’ai trouvé ces journées passionnantes, ça m’a beaucoup parlé et j’ai beaucoup apprécié les échanges ainsi que la méthode pédagogique de. Daniel Schmid. C’est un formateur exceptionnel qui n’hésite pas à expliquer et revenir sur toutes les questions.

Avez-vous tout de suite perçu l’utilité de la méthode?

FH Ce que je trouve intéressant, c’est d’avoir pu faire le profil de mes collègues. C’est un vrai plus de voir la zone de confort de chacun, de pouvoir cerner leurs appétences, d’ajuster les attentes. Cela va dans le sens du type de management assez libre de Daniel. C’est aussi une occasion pour lui en tant que manager de se dire «ok, moi c’est ma façon de diriger mais attention, certains collaborateurs attendent autre chose».

Comment votre équipe a accueilli le fait de répondre au questionnaire?

FH Alors ceux qui ont la majorité de leurs pulsions dans le Bleu étaient ravis, confiants, curieux. Les personnes qui ont tout dans le Vert et qui sont plus pragmatiques ont eu besoin de plus d’explications avant. J’ai eu ce rôle de rassurer, d’expliquer…

Avez-vous retenu certaines situations significatives de votre utilisation de PULSIONS?

FH Oui, c’est quelque chose qui m’a fait bien rire  d’ailleurs. On avait un collaborateur qui avait toutes ses pulsions dans le Vert, qui est très pratique, très analytique avec comme fondamentale la Performance personnelle. Pour lui, rien ne se fait sans une analyse préalable précise. Quand je lui ai envoyé le lien pour le questionnaire, il a attendu pas mal de temps pour y répondre et quand il s’y est mis, il s’est interrompu dès la deuxième occurrence pour venir me voir et me poser plein de questions, il était surpris de leur teneur, il n’arrivait pas à faire le lien avec l’univers professionnel. Quand j’ai découvert son profil et sa fondamentale, j’ai compris, c’était tellement évident!

Et vous Daniel?

DV Avec Faten, on discutait des profils de l’équipe tels qu’ils étaient ressortis et pour la plupart d’entre eux, c’était sans grosse surprise! Sauf pour la personne qui nous a rejoint le plus récemment et qui a la Sécurité comme pulsion fondamentale. Moi qui n’ai pas encore beaucoup eu l’occasion d’échanger en dehors de la sphère professionnelle avec elle depuis son arrivée, je ne l’aurais pas vue ainsi puis, le temps a passé et on se rend compte que oui, c’est une évidence. C’est pour cette raison que je me réjouis de faire ces brainstormings autour des profils de chacun, ça va être très instructif. PULSIONS peut être le déclencheur d’une discussion ouverte et d’un dialogue très constructif!